énergie

Quel type d’énergie choisir pour votre nouvelle maison (neuve ou ancienne) ?

Quel chauffage choisir pour une maison ancienne ?

Le premier critère à vérifier avant de choisir votre type de chauffage idéal est la qualité de l’isolation de votre maison. Qu’il s’agisse d’une maison neuve ou ancienne, vérifiez en premier l’état des combles. La majorité des pertes de chaleur se font en effet par le toit et par les menuiseries. Vous devez donc avant toute chose soigner l’isolation de votre maison pour réduire votre facture de chauffage et éviter une consommation d’énergie excessive.

Si vous disposez d’une cheminée dans votre logement, il est aussi possible de recourir à l’insert de cheminée : ce dispositif s’encastre directement dans votre cheminée et permet de diffuser la chaleur dans toute votre maison. Ce dispositif est également plus sécurisé qu’une cheminée traditionnelle (fermé par une vitre, l’insert permet de garder 5 fois plus de chaleur tout en réduisant le risque d’incendie).

Dans la même catégorie, faire le choix d’un poêle à bois pour son chauffage d’appoint peut aussi être judicieux pour réduire sa facture de consommation. Actuellement, le bois est en effet la source d’énergie la moins chère du marché et permet en même temps de se chauffer efficacement.

Un autre équipement à considérer est la pompe à chaleur : que votre nouvelle maison soit plutôt neuve ou ancienne, elle offre la possibilité de chauffer efficacement les pièces vastes.

Si vous emménagez dans une maison ancienne, elle possède peut-être déjà une installation de chauffage. Si cette dernière est électrique, faire le choix de s’équiper de radiateurs à inertie permet de limiter sa consommation énergétique, bien que l’électricité soit la source d’énergie la plus coûteuse. Il n’est cependant pas toujours évident de réaliser des travaux pour passer à un autre système de chauffage, d’autant plus que ce type de changement coûte cher. En contrepartie, ces investissements feront néanmoins prendre de la valeur à votre bien immobilier pour une éventuelle vente future.

Quel chauffage choisir pour une maison neuve ?

Gardez d’abord à l’esprit que toutes les habitations doivent désormais respecter la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Une nouvelle loi sera aussi créée à l’horizon 2020 pour avantager les bâtiments à “énergie positive” qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

L’orientation de votre maison est aussi un facteur important à prendre en compte au moment de sa construction : une exposition plein Sud est la meilleure option pour limiter la consommation d’énergie, à condition d’installer aussi de grandes fenêtres. En fonction des températures moyennes à l’année dans votre région, le type d’installation de chauffage domestique varie également.

Les différents types de chauffage recommandés par la RT 2012 :

  • La chaudière à condensation gaz, qui peut atteindre un rendement de 110% et permet jusqu’à 35% d’économies sur les dépenses liées au gaz ;
  • La chaudière à condensation fioul, idéale si votre logement dispose d’un chauffage central et d’une chaudière au fioul ancienne ;
  • La pompe à chaleur (air ou eau), qui capte les calories contenues dans l’air pour les convertir en chaleur : en utilisant cette énergie gratuite, la pompe permet ainsi de diviser par 3 sa facture chauffage et de compenser son prix d’achat assez élevé ;
  • Le poêle à bois, qui utilise la ressource énergétique la moins coûteuse sous forme de bûches ou de granulés ;
  • Les radiateurs à inertie restituent quant à eux la chaleur emmagasinée sur une longue durée, réduisant ainsi la quantité d’énergie consommée – ils fonctionnement néanmoins à l’électricité, énergie la plus chère actuellement.

Quel que soit le système de chauffage choisi pour votre maison parmi celles évoquées ci-dessus, sachez qu’il est possible de faire diminuer leur prix à l’achat dans la mesure où elles sont éligibles à des aides comme le crédit d’impôt ou la prime énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *