pret accession propriété

Accession à la propriété : les prêts qui vous accompagnent

De nombreux dispositifs existent pour favoriser l’accès à la propriété. Chaque aide nécessite de répondre à des critères bien précis. Prêt conventionné, Prêt d’accession sociale (PAS), Prêt à Taux 0+, Prêt Epargne Logement (PEL), Prêt Action Logement.
NegoForYou a choisi de décrypter le PTZ+ récemment réformé ainsi que le Prêt Action logement souvent méconnu.

Le PTZ+ s’élargit à l’ancien

Depuis le 1er janvier, le Prêt à Taux 0 s’est étendu à l’ancien et concerne donc aujourd’hui une grande partie du territoire. Le dispositif a été renforcé par le gouvernement dans le but de relancer la politique du logement et devrait profiter à plus de 120 000 ménages au cours de l’année 2016. Voici un résumé des changements relatifs à la nouvelle réforme :

  • Le dispositif s’étend à l’ancien dans 30 000 communes rurales de France. La condition : le bien ancien doit être une maison ou appartement à rénover nécessitant des travaux s’élevant à 25 % au moins du coût total de l’acquisition
  • Le plafond de ressources a été revu à la hausse
  • Le plafond du prêt s’élève à 40 % du prix d’achat (contre 26 % jusqu’alors)
  • Le différé de remboursement sera de 5 à 15 ans (0 – 14 ans auparavant)
  • La durée du prêt est étendue à 20 ans minimum

Le Prêt employeur pour le secteur privé

Le Prêt Action Logement (auparavant nommé prêt 1% logement) est destiné aux salariés d’une entreprise privée de plus de 10 personnes. L’entreprise verse chaque année une cotisation équivalente à 0,45 % de sa masse salariale pour participer à l’effort de construction.

Pour souscrire à ce prêt vous devez répondre aux conditions suivantes :

  • Vous devez être salarié ou retraitée de moins de 5 ans dans une entreprise privée (non agricole)
  • Votre revenu fiscal de référence doit être inférieur au plafond de ressources fixé
  • Vous devez être primo-accédant ou faire une acquisition dans le cadre d’une mobilité professionnelle
  • Le logement à financer doit être votre résidence principale

Le prêt employeur ne doit pas représenter 30 % du coût total de l’opération et son montant varie selon la zone géographique dans laquelle vous résidez.

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre employeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *