agence immobiliere 2015

Perspectives 2015 pour le marché immobilier

Suite à une année 2014 profitable aux acquéreurs, l’année 2015 semble emprunter le même chemin. Que prédisent les professionnels de l’immobilier ? Les français sont-ils prêts à investir ? Que va faire le gouvernement pour soutenir le marché immobilier ? Autant de questions auxquelles NegoForYou tentent de vous répondre en détails.
Mais attention, il s’agit de prévisions alors tout peut changer.

PTZ+ éligible sur l’acquisition d’un logement ancien

Jusqu’à ce jour, seuls les investisseurs en logement neuf pouvaient prétendre au Prêt à Taux Zero. Comme annoncé en 2014, depuis le 1er janvier 2015, il peut être accordé aux primo-accédants de logements anciens sous certaines conditions :
– Vous devez résider dans une des 5920 communes déclarées au Journal Officiel (majoritairement en zone C)
– Vous devez réaliser des travaux d’amélioration dans un délai de 3 ans. Les travaux peuvent concerner la création de surfaces habitables et surfaces annexes, la modernisation, l’assainissement ou l’économie d’énergie.

Le taux de rémunération du PEL moins avantageux

Le 1er février prochain, le taux de rémunération du Plan Epargne Logement (PEL) descendra à 2%. Ce taux s’appliquera aux nouveaux PEL et n’est donc pas rétroactif.
En revanche, le gouvernement a annoncé une baisse du taux d’intérêt du prêt PEL de 4,20 % à 3,20 %. Le prêt PEL est accessible 4 ans après la possession d’un PEL, son rôle étant de constituer un apport en vue d’emprunter.

Recul constant des taux de crédit et baisse des prix

Les taux n’ont cessé de baisser toute l’année 2014 et ont atteint un plancher historiquement bas. Les spéculations vont bon train sur l’évolution des taux d’emprunt sur 2015.
En 2015, la tendance semble suivre celle engagée en 2014 en termes d’attractivité des taux de crédit immobilier.
Les acquéreurs seront donc maitres sur le marché cette année. C’est également le moment de renégocier votre prêt, si vous ne l’avez pas déjà fait en 2014.
Cumulée aux taux de crédit, la baisse des prix favorise grandement le pouvoir d’achat des français dans l’immobilier. En effet, en 2014 le prix moyen du m2 dans l’ancien a reculé de 2,8 % dans l’hexagone. Néanmoins, les professionnels de l’immobilier craignent un attentisme grandissant.

L’avenir des taux fixes remis en cause

Le Comité de Bâle (contrôle bancaire) a conseillé en 2015 de favoriser les taux variables.
La question suivante se pose alors : que vont devenir les taux fixes ?
Aujourd’hui 96 % des crédits immobiliers sont souscrits à taux fixe et à court/moyen terme, il n’est pas question de remplacer les taux fixes par les taux variables.
En effet, les taux fixes sont soutenus par les institutions bancaires, car elles sont conscientes que le taux fixe est un fondement du marché immobilier français et que les enrayer serait un risque majeur pour le marché de l’immobilier.

Projet de loi Macron

Faisant objet de vives débats, la loi Macron est un projet de loi important pour 2015 qui impactera plusieurs secteurs et notamment l’immobilier.
Voici les 3 points majeurs de ce projet :
– Réglementation des tarifs des notaires
– Modification de la loi Alur par ordonnances
– Construction de logements intermédiaires
Nous reviendrons plus en détails sur ce projet de loi lors d’un prochain article.

En attendant de voir si ces prédictions s’avèrent réelles, nous vous souhaitons une excellente année 2015. Et pour vous aider à réaliser vos projets, nous serons tout aussi disponibles qu’en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *